Expériences - Témoignages

Aborder le problème du fleurissement sans avoir à lʼesprit lʼensemble des préoccupations liées à lʼaménagement de lʼespace conduit à se poser les mauvaises questions et à répondre de façon fragmentaire. Fleurir un village doit être comme un accompagnement, un complément, une mise en valeur et non une fin en soi.
Plutôt que de donner directement des recettes et une liste de plantes, nous préferons indiquer une méthodologie dʼapproche afin dʼintégrer le fleurissement dans une démarche globale dʼembellissement de la commune.
Avant toute chose, il convient de noter quʼun premier exemple de fleurissement réussi nous est donné par lʼagriculture dont les couleurs sont sources de plaisir : champs de colza, couleurs de printemps des haies et pâturages, plus tard, blé, coquelicots, petits pois, betteraves...

 

QUESTION DʼECHELLE
Trop dʼinterventions font perdre le notion dʼéchelle : celle constituée par un cours dʼeau, un axe de circulation, dont la lecture sʼinscrit dans un contexte large, et qui ne doit pas être perturbée par des aménagements multiples, variés et fragmentaires. Trop souvent, les jardinières et constructions maçonnées sont dʼune trop grande hauteur et lourdeur par rapport aux végétauxquʼelles supportent.
Augmenter les contrastes entre la légèreté des formes libres et la rigueur des formes taillées.
Eviter de disperser les fleurs isolément dans une pelouse. Ne pas chercher à utiliser toutes les couleurs de fleurs dans un même massif. Equilibrer lʼimportance des plantes fleuries par rapport au feuillage. Utiliser des plantes de hauteurs différentes, pour donner du relief au massif.
COULEURS
Tenir compte des particularités locales (matériaux de construction, pierre de taille et ardoises, revêtements de sol), de la progression naturelle des couleurs en fonction des saisons.
Pour garder un aspect naturel, on choisira du blanc et jaune citron pâle au début du printemps, du rose, bleu et gris au milieu de lʼété, du rouge et du jaune vers la fin de lʼété, du bronze, du cuivré et du pourpre à lʼautomne.