L'entretien de la pelouse

Les professionnels spécialisés en entretien des espaces verts et sensibilisés à la protection de l'environnement, répondent de plus en plus à ce défi, LA LUTTE INTÉGRÉE est la réponse à cette approche. Elle compte sur les pratiques culturales préventives dans le but de minimiser l'utilisation des pesticides. En effet, ces pratiques culturales visent à maintenir un équilibre de l'écosystème rendant l'environnement défavorable aux organismes indésirables et favorable aux organismes bénéfiques.

Les six pratiques culturales d'extrême importance à la survie de la pelouse sont:

1. La tonte adéquate.

2. L'aération du sol en profondeur.

3. Le défeutrage.

4. Le chaulage pour neutraliser l'acidité du sol.

5. L'arrosage suffisant sans excès.

6. La fertilisation équilibrée.

Ces pratiques permettent d'obtenir un sol mieux structuré et d'acquérir certaines propriétés physiques telles que:

- une meilleure infiltration et rétention d'eau.

- plus d'échange d'air dans le sol.

Ainsi les racines sont profondes et denses pour une absorption optimale des éléments nutritifs. Par conséquent, votre pelouse sera à sa pleine vigueur, moins vulnérable aux maladies, aux insectes, aux mauvaises herbes et aux températures extrêmes.

 

Le gazon - la tonte

La tonte

C' est la pratique culturale la plus importante à la pelouse pour être dense et en santé. Une tonte pratiquée selon les normes de hauteur favorise une production adéquate d'hormones stimulant les bourgeons axillaires pour augmenter le tallage et la densité de la pelouse. Pourtant, la tonte n'est pas toujours adéquate. Voici des suggestions pour améliorer la qualité de tonte.

D'abord, les lames de la tondeuse doivent être bien aiguisées pour ne pas déchirer le feuillage. Si la pelouse est en santé, tondre FRÉQUEMMENT à une hauteur finale de 4 à 5 cm (1,6-2 pouces) au printemps et à l'automne et de 5 à 7 cm (2-2,8 pouces) en été. Généralement, la profondeur des racines est proportionnelle à la hauteur de tonte. Une tonte rase rend votre pelouse vulnérable à la sécheresse, aux maladies, aux insectes et aux dommages causés par le piétinement. Il ne faut pas tondre la pelouse lorsqu'elle est humide pour minimiser le compactage du sol. Tondre la pelouse dans un sens perpendiculaire à celui de la tonte précédente. La tonte de finition n'est pas à négliger. Elle est constituée de l'entretien des bordures, de la coupe du feuillage le long des murs, des clôtures et des végétaux d'ornement. Le feuillage du long des bordures doit être tondu à la même hauteur que la pelouse.

DOIT-ON LAISSER LES DÉBRIS DE TONTE SUR LA PELOUSE?

Il faut ramasser les débris de tonte s'ils sont longs pour ne pas ombrager la pelouse. Les débris de 1 à 3 cm de long ne sont pas ramassés si la pelouse est dense et en santé. Par contre, il faut toujours ramasser les débris de tonte (peu importe leur longueur) si les mauvaises herbes sont au stade de graine, autrement on resème inconsciemment ces graines de mauvaises herbes dans la pelouse.

Pelouse dense

Fertilisation appropriée

Sol aéré

Racines longues plus résistantes à la sécheresse

Sol riche en matière organique

C'est à partir du sol que la pelouse puise la majeure partie des éléments essentiels à sa croissance. L'aération du sol est une pratique culturale rajeunissante. Elle améliore la capacité du sol pour subvenir aux besoins de la pelouse (eau, éléments nutritifs, oxygène...).

Le gazon - L'aération

POURQUOI AÉRER LE SOL?

Plusieurs causes contribuent au compactage du sol. Par exemple, un sol argileux, une couche de feutre épaisse, les pluies et l'irrigation, le piétinement fréquent...

COMMENT RECONNAÎTRE LE BESOIN D'AÉRATION:

Voici quelques symptômes indiquant un sol compact: l'eau de pluie ou d'irrigation demeure longtemps en surface, une pelouse clairsemée malgré le bon entretien, la présence continuelle de mauvaises herbes malgré le désherbage... L'idéal serait d'aérer le sol une fois par année (printemps ou automne) pour quelques années.

LES AVANTAGES DE L'AÉRATION DU SOL:

Le décompactage du sol

Un enracinement en profondeur

L’oxygénation du sol

L’infiltration rapide de l'eau dans le sol

La distribution des engrais dans le sol

La décomposition du feutre

La prolifération des micro-organismes (si le sol n'est pas trop acide)

Un verdoiement exceptionnel

Le refroidissement du sol lors des périodes de chaleurs

QUE FAIRE AVEC LES PRÉLÈVEMENTS DE SOL RÉSULTANT DE L'AÉRATION:

Il est recommandé de laisser ces prélèvements à la surface de la pelouse. Ils vont se désagréger suite aux pluies. Cela est considéré comme terreautage bénéfique pour la pelouse.

Le gazon - le chaulage

Le chaulage

Le chaulage réduit l'acidité du sol et permet de rétablir l'équilibre nutritif pour une meilleure nutrition végétale aboutissant ainsi à un enracinement profond pour produire une pelouse en santé.

POURQUOI LE SOL DEVIENT-IL ACIDE?

Parmi les principales causes contribuant à l'acidité du sol on peut citer:

La fertilisation azotée.

La décomposition de la matière organique du sol par l'effet de l'activité microbienne.

La respiration des racines.

POURQUOI CHAULER?

Le chaulage est nécessaire pour:

Neutraliser l'acidité du sol.

Ajouter du magnésium nécessaire au verdoiement.

Améliorer l'assimilation des engrais particulièrement le phosphore contribuant au développement des racines.

Favoriser un enracinement profond.

Accroître la résistance à la sécheresse et aux maladies.

Améliorer la densité de la pelouse.

Obtenir plus de verdoiement suite à une meilleure croissance.

Stimuler le développement des micro-organismes bénéfiques.

Favoriser la décomposition du feutre.

Permettre le décompactage du sol suite au développement profond du système racinaire et ainsi produire un verdoiement plus attirant.

Le sol acide affaiblit la croissance de la pelouse permettant aux mauvaises herbes de pousser plus agressivement.

À QUELLE FRÉQUENCE DOIT-ON CHAULER?

Un sol de pH 6,5 à 7,0 est adéquat pour la pelouse. Ne jamais chauler sans analyse de pH du sol. Ne pas se fier à une ancienne analyse de pH pour chauler. Tous les ans Nutrite analyse gratuitement le pH de votre sol. La présence de la mousse et/ou des champignons dans une pelouse ne constitue pas forcément un indice d'acidité du sol.

 

Le gazon - la fertilisation

La fertilisation équilibrée

Dans un contexte de lutte intégrée, la fertilisation vise à ajouter au sol des apports équilibrés d'éléments nutritifs pour maintenir une croissance végétale vigoureuse et activer la vie biologique du sol.

QUELS SONT LES ÉLÉMENTS ESSENTIELS À LA SANTÉ D'UNE PELOUSE?

Pour bien se développer, demeurer verte et luxuriante, la pelouse a besoin d'au moins trois principaux éléments nutritifs: l'azote, le phosphore et la potasse. Chacun de ces éléments contribue de façon différente à la croissance des plantes. L'azote lui donne une couleur verte et renforce sa croissance. Le phosphore alimente et stimule ses racines. La potasse fortifie ses tiges et augmente sa vigueur et sa résistance aux maladies et aux insectes.

POURQUOI LES ENGRAIS NUTRITE SONT-ILS MEILLEURS?

Nutrite se sert en majeure partie des engrais granulaires pour apporter suffisamment de phosphore et de potasse nécessaires à la croissance racinaire en vue d'améliorer la tolérance de la pelouse à la sécheresse ainsi qu'aux températures basses et élevées. De plus, Nutrite utilise les meilleures sources d'azote à libération lente pour minimiser les brûlures végétales causées par des engrais peu performants et aussi pour maximiser la production des glucides nécessaires à la croissance végétale. Un soin particulier a été pris dans le choix des matériaux d'engrais utilisés, en vue de réduire la volatilisation dans l'air et le lessivage de l'engrais dans les nappes phréatiques. Les apports d'engrais sont minutieusement calculés et épandus pour optimiser la fertilisation des pelouses sans dégrader le sol.

Bien comprendre la terminologie des engrais:

Pour protéger le consommateur de l'emploi de certains termes qui mènent à confusion, Agriculture Canada a défini ces termes:

1. Engrais organiques:

Seuls les produits qui sont dérivés uniquement de matière organique peuvent être identifiés comme "organiques". Dans ce contexte, la définition de la matière organique est: les résidus des végétaux et des animaux partiellement décomposés.

2. Engrais naturels:

Les produits naturels sont extraits directement de dépôts minéraux et sont sujets uniquement à traitements physiques tels le concassage et le séchage.

3. Engrais à base organique:

Si un produit contient au moins 15% par poids de matière organique, il peut être identifié comme produit à base organique. Dans ce cas, les spécifications des garanties du produit devraient comprendre son pourcentage de matière organique.

QUE SE PASSE T-IL SI JE NE FERTILISE PAS MA PELOUSE POUR UNE ANNÉE?

Pour croître, la pelouse absorbe les éléments nutritifs de la réserve du sol. Si cette réserve n'est pas remplie par les engrais, la pelouse s'affaiblit de plus en plus. Le degré d'affaiblissement de la pelouse par manque d'engrais dépend de la réserve du sol en éléments nutritifs. La très grande majorité des sols ont des réserves pauvres en azote et en potassium, éléments essentiels à la santé de la pelouse.

L’arrosage suffisant

L'eau est essentielle à la physiologie de la cellule végétale et par conséquent au verdoiement de la pelouse. Arroser si la pluie est insuffisante pour combler les besoins d'eau de la pelouse.

L'ARROSAGE DES PELOUSES ÉTABLIES:

La pelouse a besoin de 3 à 5 cm d'eau par semaine durant les périodes de bonne croissance s'il ne pleut pas. Arrosez moins fréquemment, mais abondamment (pour que l'eau s'infiltre jusqu'à 10 cm de profondeur dans le sol). L'arrosage fréquent à petites doses retient les racines en surface. Cela les dessèche rapidement en périodes de sécheresse. L'arrosage durant la journée n'est pas recommandé car l'eau froide de l'arrosage affecte la pelouse déjà réchauffée par le soleil. De même, n'arrosez pas tard en soirée car la pelouse qui demeure mouillée toute la nuit est sujette aux attaques des maladies.

L'ARROSAGE D'UNE PELOUSE SEMÉE TOUT RÉCEMMENT:

En se conformant aux principes cités ci-haut, une pelouse semée tout récemment a besoin de plus d'eau et d'engrais (sans excès) pour trois mois comparativement à une vieille pelouse. En périodes de sécheresse, il n'est pas nécessaire de sur irriguer pour la maintenir verte. En fait, une pelouse dense, à racines profondes, à sol bien aéré, à feutre mince et surtout bien fertilisée (sans excès) peut tolérer une sécheresse de quelques semaines sans eau selon notre climat pour bien reverdir après les pluies.

TROIS RÈGLES À SUIVRE POUR ÉCONOMISER L'EAU ET AVOIR UNE BELLE PELOUSE:

1.Tondre FRÉQUEMMENT la pelouse à une hauteur de 5 à 7 cm (2-2,8 pouces) lors des périodes sèches et chaudes pour maximiser l'enracinement qui puisera plus d'eau en profondeur. De plus, cette couverture végétale dense réduit l'évaporation de l'eau en surface du sol.

2. Ne pas ramasser les débris de tonte s'ils sont courts et exempts de graines de mauvaises herbes. D'habitude on tond un tiers de la hauteur existante.

3. Un enracinement en surface a constamment besoin d'être arrosé alors qu'une masse racinaire profonde a besoin de peu d'arrosage. Ainsi, la pluie comblera ses besoins en eau au printemps et à l'automne selon notre climat.