Comment polliniser un prunier ?

12

Planter un arbre fruitier – tige basse, colonnaire ou nain – 9 conseils « Une pomme par jour éloigne le médecin », surtout si elle provient de votre jardin

Planter un arbre fruitier est vraiment à la portée de tous. Après avoir fait le plein de fraises et d’autres baies du jardin, il est temps de manger des pommes et des poires. Il y a quelques années, j’ai planté 2 arbres fruitiers à tige basse dans mon poulailler : un pommier et un poirier. Sa petite taille s’adapte parfaitement à mon petit potager. La culture des fruits n’est pas très compliquée au final. Pour vous convaincre, j’ai écrit cet article expliquant comment procéder. Et vous découvrirez que vous pouvez également profiter de la floraison des arbres fruitiers au printemps et du ballet incessant des pollinisateurs.

Les différents types d’arbres fruitiers

CONSEIL 1 : Choisissez le bon type d’arbre fruitier en fonction de la taille de votre

jardin De nos jours, la culture fruitière est à la portée de tous. Il n’est pas nécessaire d’avoir un immense jardin pour planter un arbre fruitier. Le plus important est de choisir une variété d’arbres fruitiers adaptés aux dimensions de votre jardin. Il existe en fait 5 types d’arbres fruitiers. Lors du choix, vous devez faire la distinction entre nain, colonnaire, tige basse, demi-tige et arbre haut. Ces termes font référence au porte-greffe qui a été utilisé pendant la greffe.

A lire en complément : Comment tailler la Viorne ?

Tout comme les vignes, les cultivateurs greffent des arbres fruitiers car ces derniers produisent un meilleur système racinaire et développent et produisent bien mieux que les variétés non greffées. Et tout comme les producteurs de fruits, lorsque nous plantons un arbre, nous nous attendons naturellement à ce qu’il soit performant et qu’il produise abondamment. Pour cette raison, nous avons décidé de ne proposer que des variétés greffées dans notre boutique en ligne. Pour découvrir la différence entre Nain, colonne, tronc bas, demi-tronc et haut tronc, je vous invite à lire la suite.

Lire également : Comment renforcer un grillage souple ?

mini prunier

Arbres fruitiers nains

Les arbres fruitiers nains portent bien leur nom car, comme vous l’avez deviné, ils restent petits. En moyenne, ils atteignent 1,5 m de hauteur, ce qui est parfait pour la culture en pot sur une terrasse ou un balcon. Votre entretien est minime. Il suffit de les tailler de temps en temps pour éviter qu’ils ne poussent trop. L’arbre est peut-être petit, mais il produit toujours des fruits de taille normale. Cependant, vous devez faire attention à arroser régulièrement votre arbre car il perd ses fruits dès les premiers signes de pénurie d’eau. Les arbres fruitiers nains peuvent également être plantés en pleine terre. Ils doivent également être arrosés régulièrement au cours de la première année, surtout en été. Je vais vous donner des conseils sur la façon de les planter davantage.

Les colonnes grandissent en hauteur et produit très peu de branches latérales Les chroniqueurs

Un arbre fruitier en forme de colonne pousse droit et produit très peu de branches latérales. Cette particularité le rend particulièrement adapté aux petits jardins et à la culture en pot (40 l). Comme il n’y a pas de branches latérales, aucune taille n’est requise. Donc, si vous avez encore un peu d’espace perdu à côté de votre cabane, ce type d’arbre fruitier est fait pour vous.

Poire basse tige de conférence arbres fruitiers à tige basse

Un arbre à tige basse est greffé sur un porte-greffe à croissance lente. En conséquence, il produit des fruits plus rapidement et se développe moins fortement. Cette espèce d’arbre est parfaite pour les petits jardins et permet de cultiver différents types d’arbres fruitiers. Un tronc bas atteint généralement 2,5 à 4 m de hauteur. Il est donc nécessaire de prévoir 2,5 à 4 m entre chaque arbre. Votre petit La taille permet un entretien facile et des récoltes sûres, car vous n’avez pas à vous lancer à grande échelle. Idéal pour tous ceux qui (et est-ce que j’en fais partie ?) trouvez que votre potager est toujours trop petit pour tout ce que vous voulez y cultiver. Les tiges basses vivent en moyenne de 30 à 40 ans.

Notre boutique en ligne propose 11 types d’arbres fruitiers différents. Vous y trouverez certainement celui qui vous convient.

Tout d’abord, choisissez les fruits que vous aimez manger. Ce n’est pas parce que les arbres sont petits qu’ils produisent moins. Chaque arbre produit entre 5 et 20 kg de fruits. Parfait si vous voulez produire beaucoup de fruits sur une petite surface.

fruit à demi-tige

Comme les tiges inférieures, les demi-tiges sont greffées sur des porte-greffes à croissance lente. Ils atteignent une hauteur d’environ 5 m, il est donc nécessaire de laisser 5 m entre chaque arbre lors de la plantation. Une demi-tige produit facilement 50 kg de fruits et vit entre 60 et 100 ans.

arbres fruitiers à haute tige

Les tiges supérieures se développent le plus en hauteur. Ils peuvent atteindre 7 à 8 m de haut, vous devez donc garder la même distance entre les arbres individuels. Ce type d’arbre fruitier nécessite donc un jardin ou un potager de taille respectable. Étant donné que le porte-greffe lui-même mesure au moins 1,7 m de long, nous n’en proposons pas dans notre boutique en ligne.

Comment planter un arbre fruitier

Maintenant que vous avez déterminé le type et la variété d’arbres que vous souhaitez planter dans votre potager, il est temps de passer à la plantation.

CONSEIL #2 : N’oubliez pas qu’un arbre vieillit !

La plantation d’un arbre fruitier nécessite une vision à long terme pour développer votre potager. La plupart des légumes ne restent au même endroit que pendant un an ou deux, comme pour les arbres qui y restent pendant 30, 40, voire 100 ans, n’est pas le cas. La durée de vie de vos arbres dépend également des soins que vous leur prodiguez ; apportez et de la taille qu’ils atteindront. Plus un arbre vieillit, plus il grandit.

CONSEIL #3 : Pour augmenter vos récoltes, plantez plusieurs arbres de la même espèce

La pollinisation croisée augmente vos récoltes

Pollinisation croisée ? Qu’est-ce que c’est ? La pollinisation se produit lorsque le pollen est transféré de la partie mâle de la fleur à la partie femelle. La pollinisation croisée se produit lorsque le pollen est transféré d’un arbre à un autre. Pour cette raison, il est recommandé de planter 2 variétés différentes de pommes, par exemple, afin que les insectes puissent trouver suffisamment de fleurs pour les transporter d’un arbre à l’autre. La pollinisation croisée n’a lieu qu’entre des arbres de la même espèce. Par exemple, un poirier ne peut pas polliniser un cerisier. Notre boutique en ligne propose des variétés classiques et plus spéciales.

Allez à Par exemple, nous proposons 17 variétés de pommes 🙂

Variétés classiques (de gauche à droite) Jonagold, Elstar, Rode Boskoop, Braeburn, Granny Smith, Golden Delicious.

Variétés spéciales (de gauche à droite) Red Love Lubera, Sparkling Lubera, Bramley’s Seedling, Cox’s Orange Pippin, Discovery, Gala, Gloster, Gravenstein, Ingrid Marie, James Grieve, Summerred. Quand faut-il planter des arbres fruitiers ?

CONSEIL 4 : Les arbres fruitiers peuvent être plantés toute l’année

Les arbres fruitiers que nous proposons dans notre boutique en ligne sont livrés en pots. En conséquence, ils ont déjà développé un système racinaire et peuvent donc être plantés toute l’année. Le moment idéal est, bien sûr, l’automne. Il fait moins chaud, il pleut régulièrement et les arbres fruitiers ont donc encore le temps de prendre racine. Ils peuvent ensuite hiverner avec un système racinaire vigoureux et parfois produire leurs premières fleurs au printemps, et qui sait ? quelques mois plus tard, leurs premiers fruits. Attention cependant à ne jamais planter quand il gèle !

Les arbres fruitiers se voient parfois proposer des racines nues. Nous ne faisons pas cela au Tricksaupotager. Tout simplement parce que ces racines pourraient se dessécher lors de la livraison, ce qui compromettrait une bonne récupération lors de la plantation.

Comment planter un arbre fruitier ?

Préparation du sol

CONSEIL 5 : Le sol doit être meuble et suffisamment nutritif

Quel que soit le type d’arbre fruitier que vous avez choisi (nain, colonnaire, à tige basse, à demi-tige ou à tige haute), la plantation restera la même. Ameublissez bien le sol à l’aide d’une pelle et ajoutez éventuellement du compost, de la poudre de lave ou de la bentonite (si votre sol est sableux). Ajoutez un engrais spécial pour les petits arbres fruitiers. Creusez un trou d’environ 1/2 m de diamètre. Au fond de ce trou, percez le trou de plantation lui-même, qui est légèrement plus profond que le pot de votre arbre. Réserver la terre dans un seau et ajouter 1/3 de fibre de coco ou de compost. Cela permet d’obtenir une meilleure structure du sol, ce qui aide à retenir l’eau et facilite l’enracinement de l’arbre. Enterrez l’arbre sur toute la hauteur du pot.

Gap Cependant, pour planter un arbre fruitier, il est nécessaire de maintenir une distance entre les arbres individuels égale à la hauteur qu’il est censé atteindre. 1-1,5 m pour les arbres nains, 2,5 à 4 m pour les tiges basses, 5 m pour les demi-tiges, etc. suffisant.

Apprenez à vos arbres fruitiers Une fois la plantation terminée, il est important d’enseigner à votre arbre. Pour ce faire, j’utilise des piquets de surveillance ainsi qu’un collier. Faites glisser votre piquet à une profondeur de 40 cm au sud-ouest de votre arbre fruitier pour Évitez les frottements par vent fort ainsi que les dommages aux racines. Fixez ensuite votre arbre fruitier au piquet de 30 à 40 cm à l’aide d’un collier selfix.

ASTUCE 6 : Les arbres fruitiers peuvent être cultivés en pot

Rien de tel que les cultures maraîchères. Mais que faire si vous vivez dans un appartement ou si vous n’avez qu’un petit jardin ? Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas cultiver vos fruits pour cette raison. Il est tout à fait possible de cultiver des arbres fruitiers nains en pot ou même dans des pots à tige basse. Il suffit de prévoir un pot suffisamment grand (40 l) et de porter une attention particulière aux arbres.

Ne laissez jamais le substrat dans le pot sécher car l’arbre perdrait des fleurs ou des fruits. Choisissez un terreau qui a une bonne structure. Pour éviter qu’il ne sèche trop, ajoutez rapidement 3 cm de billes d’argile au fond du pot et préparez votre propre substrat en ajoutant 1/3 de fibres de coco et 2/3 Mélangez le terreau.

Enfin, les changements doivent faire l’objet d’une attention particulière. Apportez une dose d’engrais spécial pour les petits arbres fruitiers tous les 3 mois (pas d’octobre à mars car l’arbre est dormant). Les engrais sont libérés lorsque vous les arrosez et fournissent tout ce dont votre arbre a besoin pour bien se développer.

Entretien des arbres fruitiers

Des mois se sont écoulés, votre arbre a poussé et vous avez peut-être déjà récolté vos premières pommes ou cerises. Comment entretenez-vous l’arbre fruitier pour en bénéficier pendant de nombreuses années ?

CONSEIL 7 : Nourrissez régulièrement vos arbres fruitiers

Pour produire de délicieux fruits, votre arbre a besoin d’un sol nourrissant. Donnez-lui un peu d’engrais pour fruits tous les 3 mois. Cet engrais est particulièrement adapté aux arbres fruitiers et fournit tous les nutriments dont ils ont besoin. Suspendre les modifications lorsque votre arbre est dormant (octobre à mars).

Comment tailler les arbres fruitiers ?

Taillez vos arbres fruitiers deux fois par an, à l’exception des arbres fruitiers nains, que vous ne taillez que pour conserver leur forme, et des arbres colonnaires qui ne doivent pas être taillés du tout à moins qu’ils ne forment une grande branche latérale.

CONSEIL 8 : Taillez les tiges basses deux fois par an

La taille stimule la croissance de l’arbre au niveau du fruit. Les fruits poussent toujours sur les branches principales (ou charpentiers). Une branche principale est une branche qui provient du tronc. Gardez 5 à 6 branches principales. Ils produiront des branches latérales où pousseront les fruits. Il existe deux types de taille : la taille estivale et la taille hivernale. Taillez toujours la branche à l’extérieur via un bourgeon afin que l’arbre puisse former de nouvelles branches de ce côté et non vers l’intérieur.

Taille hivernale : surveillez vos arbres fruitiers de loin Taille hivernale (décembre à mi-février) Votre arbre fruitier a l’été utilisé pour se développer. Elle a produit de belles branches qui porteront leurs fruits l’année prochaine. Prenez du recul et regardez votre arbre. Est-ce qu’il a des branches qui poussent verticalement ? Vous pouvez les couper fortement pendant la taille hivernale, en ne laissant qu’un à deux bourgeons par branche. Est-ce que les branches poussent vers l’intérieur Retirez-les également pour aérer votre arbre. Lorsque vous les quittez, le soleil et l’air auront plus de mal à atteindre les feuilles et les fruits

. Coupe estivale (mi-avril à septembre) Taillez vos arbres fruitiers en été afin que toute leur énergie soit concentrée sur les fruits qui poussent et mûrissent mieux. Comme toutes les autres plantes du jardin, les arbres fruitiers pratiquent la photosynthèse. Évitez donc de retirer toutes les feuilles.

Attention ! Les noyers et les arbres fruitiers à noyau (pêchers, pruniers, abricotiers et cerisiers) ne taillent pas en été, mais uniquement de décembre à janvier car ils ont trop de jus perdraient et mourraient.

Utilisez un équipement propre et de haute qualité pour le rognage Utilisez toujours un équipement de haute qualité et de taille propre pour éviter les maladies.

CONSEIL 9 : Récoltez et savourez les fruits !

Sentez , sentez et goûtez pour voir si vos fruits peuvent être récoltés. Vous devez vous éloigner de l’arbre sans aucune contrainte. Il ne vous reste plus qu’à en profiter. Vous constaterez bientôt qu’ils sont beaucoup plus savoureux et plus faciles à digérer que les fruits du commerce qui étaient souvent cueillis avant d’être mûrs !

conclusion

J’espère avoir réussi à vous convaincre de cultiver vos propres fruits grâce à cet article. Dans Si vous suivez ces conseils, vous réussirez sans aucun doute. Ce sera bientôt à votre tour de fleurir au printemps et de profiter de votre production en été et en automne.

Vous avez aimé cet article et vous a-t-il été utile ? N’hésitez pas rendez-vous sur notre boutique en ligne pour y faire vos achats. Nous offrons toujours des équipements de haute qualité et sommes à votre disposition (par téléphone ou e-mail) car votre succès est important pour nous.

Envoyez-nous des photos de votre potager ou verger à webshop@moestuinweetjes.com ou partagez-les sur les réseaux sociaux via #astucesaupotager.

À bientôt, Sarah.

vous pourriez aussi aimer