Conseils pour le jardinage de printemps

Cela arrive chaque année. Un jour, il y a des rafales, un temps sinistre et froid, et le lendemain, il fait doux et chaud. Vous souhaitez commencer à jardiner au printemps, mais vous ne vous êtes pas préparé comme vous l’auriez dû. Que faites-vous ? C’est très simple.

Le jardinage de printemps peut être une activité agréable et relaxante, surtout si elle est pratiquée correctement. En adhérant à ces simples suggestions, vous tirerez certainement le meilleur parti de l’horticulture de printemps.

A voir aussi : 10 conseils pour l'entretien de votre jardin

Par où commencer au printemps ?

La première étape du jardinage de printemps consiste à affûter vos outils. Allez-y tôt et faites affûter tous vos outils, tels que les pelles, les houes et les cisailles.

Vous pouvez même envisager de faire des folies en achetant une deuxième lame bien affûtée pour votre tondeuse à gazon. Vous aurez ainsi une lame supplémentaire si celle qui est actuellement sur votre tondeuse doit être développée. Une lame de tondeuse à gazon bien aiguisée est extrêmement importante si vous souhaitez avoir un jardin attrayant. Les lames émoussées peuvent endommager votre gazon et permettre aux conditions de s’infiltrer, ce qui peut s’avérer coûteux à long terme.

A découvrir également : Comment faire un meilleur usage de son salon de jardin ?

Si vous prévoyez d’aménager un nouveau jardin ou un nouveau massif de plantes, ou si vous avez eu des difficultés à faire pousser des éléments de manière appropriée l’année dernière, vous pouvez demander un examen du sol. Un examen du sol vous indiquera exactement quel type d’aliments pour plantes et/ou de conditionneurs de sol sont nécessaires pour que votre pelouse soit la plus belle possible.

Quelques conseils pour correctement gérer son jardin au printemps

Un conseil très pratique pour le jardinage de printemps, surtout si vous avez besoin d’un peu d’aide pour mettre votre jardin en forme, est de contacter des experts en aménagement paysager dès le début de la saison. Plus vous appelez tard dans la saison, plus vous avez de chances d’être mis sur une liste d’attente.

Vous pouvez également prendre des dispositions à l’avance pour acheter ou faire livrer du gazon en plaques si vous prévoyez d’installer un nouveau gazon. Vous ne devez choisir que des rouleaux humides. Ceux qui ont des origines complètement sèches ou un gazon jauni ne sont pas bons.

Tenir un journal est une excellente méthode pour garder un œil sur les plantes pendant le jardinage de printemps. Vous pouvez répertorier ce qui a été un succès en 2015, ce qui a été un échec, ainsi que les plantes qui doivent être déplacées avec l’ajustement des saisons. Cela vous permettra non seulement de confirmer la valeur de cette année, mais aussi celle de l’année prochaine, lorsque vous n’aurez peut-être pas gardé à l’esprit tous les petits détails.

Il faut absolument se débarrasser de tous les produits chimiques obsolètes. Il est très facile de se conformer aux directives figurant sur l’étiquette. Vérifiez également que les produits que vous conservez sont placés dans un endroit où les enfants et les animaux ne peuvent pas les atteindre.

Il est essentiel de labourer le sol là où vous vous préparez à commencer votre jardinage de printemps. Votre sol ne doit comporter aucun cristal de glace. Des poignées de terre doivent pouvoir s’émietter facilement.

Quand faut-il commencer à cultiver ?

On peut répondre rapidement à cette question fréquemment posée. La météo, les problèmes de terre, mais aussi ce que vous allez planter sont les solutions.

Enfin, lorsque l’on fait du jardinage de printemps, il faut penser à tailler. Étant donné que, pour certaines plantes, les fleurs qui apparaîtront certainement l’année suivante se sont fixées dans les 10 jours suivant l’achèvement d’une floraison, le timing est vraiment important.

Maintenant que vous savez ce qu’il faut faire, votre horticulture de printemps ne sera plus une corvée, mais une satisfaction.

Comment préparer le sol avant de planter ?

Le jardinage de printemps est la période parfaite pour préparer le sol avant d’y planter. Le sol fertile et sain est la clé du succès dans toutes les cultures, et vous devez consacrer un peu de temps à sa préparation.

Commencez par enlever toutes les mauvaises herbes qui ont poussé pendant l’hiver. Retournez ensuite le sol avec une fourche ou une grelinette pour ameublir la terre jusqu’à environ 30 cm de profondeur.

Une fois que vous avez retourné le sol, ajoutez des amendements organiques tels que du fumier bien décomposé ou du compost afin d’améliorer la qualité du sol. Ces amendements aideront à retenir l’eau et fourniront aussi des éléments nutritifs aux plantations ultérieures.

Nivelez maintenant votre terrain avec un râteau afin qu’il soit uniforme et prêt à accueillir vos semis ou plants.

Pour ceux qui souhaitent opter pour une culture sur buttes, creusez plusieurs tranchées entre chaque rangée de buttes, puis remplissez-les avec un mélange de compost et de terre végétale avant d’y placer les graines ou plants.

En suivant ces étapes simples mais importantes, votre potager sera prêt à accueillir les semis et les plants pour un jardinage de printemps réussi !

Les plantes à privilégier pour un jardin de printemps réussi

Le jardinage de printemps est une activité passionnante et enrichissante qui peut être entreprise par tout le monde, novice ou expérimenté. Pensez à bien choisir les bonnes plantations pour garantir un jardin réussi.

Les légumes-racines tels que les carottes, les betteraves et les radis sont faciles à cultiver et prêts à être récoltés en peu de temps. Ils peuvent aussi résister aux températures fraîches du début du printemps.

Les herbes telles que la menthe, le thym et le basilic peuvent non seulement ajouter une saveur délicieuse aux plats cuisinés avec vos récoltes mais aussi repousser naturellement certains insectes nuisibles.

vous pourriez aussi aimer