Comment faire du paillage avec un broyeur de végétaux ?

Paillis son jardin est une astuce préalablement établie par les docteurs en botanique afin de faire développer plus rapidement les plantes. Ainsi, vous êtes peut-être dans le besoin de savoir comment faire du paillage avec un broyeur de végétaux. Pas d’inquiétude. C’est ce que vous allez découvrir dans la suite de cet article.

Attendre le printemps

Le broyeur de végétaux permet juste de broyer des feuilles sèches et mortes. Il faut savoir que ce sont ces feuilles mortes que vous allez étaler dans vos jardins pour retenir l’eau. Juste pour un très bon développement de vos plantes en mai. À cet effet, attendre le printemps serait très favorable pour faire du paillage avec un broyeur de végétaux.

A découvrir également : Comment tailler un laurier rose : astuces et techniques efficaces

De plus, vous devez savoir que lorsque vous êtes à l’approche du printemps, plusieurs de vos plantes ne résistent plus aux manques d’eau. Pour cela, il faut que vous trouviez une solution pour continuer votre jardinage. Et donc, voilà pourquoi le printemps est primordial pour faire du paillage.

Il est donc nécessaire que le printemps s’annonce avant de faire du paillage grâce à votre machine.

A voir aussi : Graines de Pâquerette Pomponette Mixed : plantation, floraison et caractéristiques

Utiliser les résidus de broyage

Lorsque vous avez votre machine de broyeur de végétaux avec vous, vous devez connaître son rôle. Si vous étiez dans une zone dont la végétation est très abondante, vous auriez juste à vous servir de votre matériel pour broyer les feuilles mortes afin de l’étaler dans un jardin. Les résidus de broyage servent uniquement à protéger le sol contre l’érosion et à la chaleur. Ainsi, elle permet au sol d’être productif et humide favorable à votre jardinage. Du coup, lorsque vous utilisez les résidus de broyage de votre broyeur, vous pouvez vous en servir pour faire du paillage.

En fin de compte, vous êtes recommandé d’utiliser les résidus de broyage pour réussir efficacement le paillage de votre jardin.

Apprêter le terrain

Pour faire du paillage avec un broyeur de végétaux, vous pouvez commencer d’abord par préparer le terrain. Comment y parvenir ? Vous devriez éradiquer toutes les mauvaises herbes de votre place à préparer avec votre machine. Ensuite, vous allez rassembler ces ordures en tas. Lorsque vous faites cela, vous essayez de disperser sur le terrain apprêtez, les résidus de feuilles mortes déjà broyées.

Enfin, vous repassez une dernière fois sur ces résidus pour mieux faire asseoir les déchets du jardin avec votre machine.

Il est donc conseillé que vous apprêtez le terrain avant de pouvoir faire du paillage avec votre broyeur de végétaux.

Les avantages du paillage pour votre jardin

Au-delà du fait que faire du paillage avec un broyeur de végétaux permet de réduire considérablement les déchets de votre jardin, il y a aussi plusieurs avantages à utiliser cette méthode pour protéger vos plantations. La première raison est que cela aide à maintenir l’humidité dans le sol en empêchant l’évaporation rapide de l’eau. Même lors des périodes de sécheresse, vous n’aurez pas besoin d’arroser aussi fréquemment.

Le paillis crée une couche protectrice sur la surface du sol qui régule sa température. Cela signifie qu’en été, lorsque la chaleur peut brûler les racines des plantules ou les jeunes semis fragiles, le paillis agit comme un bouclier thermique naturel et évite leur dessèchement.

Grâce au broyage des feuilles mortes et autres débris végétaux par votre machine, vous pouvez fournir aux plantations une source constante d’éléments nutritifs essentiels tels que l’azote et le potassium pour favoriser leur croissance saine et durable sans avoir recours aux produits chimiques nocifs.

Les différentes techniques de paillage à connaître

Maintenant que vous savez pourquoi utiliser un broyeur de végétaux pour faire du paillage peut être bénéfique pour votre jardin, il est temps d’apprendre les différentes techniques de paillage à connaître. Voici quelques-unes des méthodes les plus courantes :

Le paillis organique : cette méthode consiste à utiliser des matériaux naturels tels que des feuilles mortes, de la paille, des écorces d’arbres ou encore des herbes coupées. Ces matériaux sont broyés par le broyeur de végétaux avant d’être étalés sur le sol autour de vos plantations.

Le mulching en surface : cette technique implique l’utilisation d’un film plastique ou géotextile placé sur le sol et maintenu avec une couche épaisse de paillis organique. Elle offre une excellente protection contre les mauvaises herbes et permet aussi aux racines des plantations de respirer.

La rotation du sol : il s’agit d’une méthode qui nécessite un peu plus d’efforts mais qui est très efficace. Vous pouvez commencer par planter une culture dans un endroit déterminé pendant plusieurs mois puis retourner cette zone pour répandre ensuite votre matériau compostable pré-broyé en guise de fertilisation naturelle.

Le BRF (Bois Raméal Fragmenté) : c’est une technique particulière où l’on utilise uniquement les branches verticales fraîchement coupées pour constituer son paillis. Elles ne doivent pas mesurer plus de 7 cm afin qu’elles se fragmentent facilement lors du passage dans le broyeur. Le BRF est une source d’éléments minéraux qui se décomposent lentement dans le sol, c’est un excellent fertilisant naturel.

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires sur les différentes techniques de paillage à connaître, il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui convient le mieux aux besoins spécifiques de votre jardin.

vous pourriez aussi aimer