Quel pot de fleurs choisir pour ses plantes ?

Un pot de fleurs ne doit pas être uniquement choisi pour sa capacité à recevoir des plantes et de la terre. Il est également essentiel que ce contenant soit facile d’entretien, capable de résister à l’usure du temps et de protéger le végétal qu’il contient contre les éventuelles attaques. Mieux, il doit pouvoir contribuer à l’esthétique du lieu où il est installé. Pour vous assurer que le pot de fleurs remplit ces critères, vous devez effectuer sa sélection selon les facteurs présentés ici.

Le format du pot de fleurs

Il est important que le pot de fleurs possède une forme qui puisse lui permettre de tenir dans l’espace que vous lui avez réservé. Veillez aussi à ce que son format ne vous empêche pas d’effectuer le rempotage. Pour cela, vous n’avez qu’à vous passer des modèles à bords rétrécis.

A lire en complément : Les meilleures fleurs pour les jardins en pot

Évitez également les pots de fleurs peu profonds, car ils ont tendance à favoriser dans le fond une accumulation de l’humidité. Ils conviennent toutefois aux végétaux dotés d’un système racinaire superficiel. Avec ces forces et faiblesses des pots de fleurs, vous aurez vraiment du mal à vous décider.

C’est pour cela que pour identifier le format de contenant idéal à privilégier sur le site https://potsdefleursandco.com/, il est recommandé de se focaliser sur la nature de la plante. Si cette dernière fait partie de la famille des petites vivaces, des bulbeuses ou des plantes fleuries saisonnières, alors tournez-vous vers les pots peu profonds.

A lire en complément : Tout savoir sur la rose trémière

Il faudra en revanche opter pour ceux de grande taille si la plante possède un système racinaire important ou est gourmande.

La matière du contenant

Il existe six matériaux dans lesquels un pot de fleurs est généralement conçu. On retrouve le plastique qui s’avère le plus léger et économique de tous. De plus, il peut s’adapter à tout type d’espace, car il se décline en plusieurs coloris.

Un pot de fleurs conçu dans cette matière ne sera pas capable de tenir dans le temps, car il s’avère sensible aux chocs. Les attributs de solidité puis de résistance reviennent plutôt au béton, à la pierre et au métal. Vous devez noter que le premier matériau est onéreux et difficile à déplacer, car il possède un poids élevé.

Le deuxième propose également les mêmes inconvénients. Quant à la troisième matière, elle n’est pas étanche et s’avère capable de chauffer la plante en période de canicule.

Il vous reste toutefois l’option du bois et de la terre cuite. Si le premier matériau une fois en contact avec l’humidité pourrit, le second quant à lui ne résiste pas au gel. Face à ce lot de faiblesses, il est mieux de faire votre choix selon vos besoins.

La taille du contenant à fleurs

Pour que vos plantes puissent se développer comme il se doit, vous devez les mettre dans un contenant où elles ne se sentent pas confinées. C’est pour cela qu’il est recommandé de changer son pot de fleurs au fur et à mesure que le végétal grandit. Il faut avouer qu’il s’agit d’une démarche non seulement contraignante, mais aussi peu économique.

Pour vous épargner alors les changements fréquents de pot de fleurs, optez pour un modèle correspondant à la taille finale qu’aura la plante. Généralement, une fois grandes, les plantes potagères et rampantes tiennent dans les grandes jardinières. Les végétaux à croissance limitée adultes se sentent plus à l’aise dans les poches jardinières et les petits pots.

Le drainage du pot de fleurs

Pour que vos plantations puissent s’épanouir dans les meilleures conditions, le drainage doit être pris en compte lors du choix du pot de fleurs. En effet, une bonne évacuation de l’eau est essentielle pour prévenir la pourriture des racines ou encore le développement d’algues qui peuvent nuire à la croissance des plantations.

C’est pourquoi il faut choisir un contenant doté d’un système de drainage efficace. Pour cela, optez pour des pots munis de trous d’aération permettant l’évacuation rapide et optimale de l’eau au fond du pot. Vous pouvez aussi ajouter une couche drainante au fond du pot, telle que des cailloux ou encore des billes d’argile, afin de favoriser cette évacuation.

Il faut également prendre en compte le type de plante et sa taille. Si vous constatez que l’eau s’écoule trop rapidement par les trous du pot sans humidifier suffisamment la terre autour des racines, pensez alors à utiliser un substrat plus dense comme le terreau horticole mélangé avec une petite dose de perlite qui facilitera son aération.

L’entretien du pot de fleurs : conseils pratiques

L’entretien du pot de fleurs est crucial pour assurer la longévité et la santé des plantations. Voici quelques conseils pratiques pour bien entretenir vos pots de fleurs.

Il est impératif d’éliminer les débris tels que les feuilles mortes ou encore les branches cassées qui peuvent s’accumuler au fond du pot. Ces débris doivent être enlevés régulièrement car ils constituent un nid à bactéries pouvant infecter le système racinaire des plantations.

Il faut veiller à ne pas trop arroser vos plantes afin d’éviter l’apparition de maladies comme le mildiou ou le champignon gris. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une soucoupe sous votre contenant pour recueillir l’eau excédentaire après chaque arrosage.

Il est aussi recommandé de nettoyer régulièrement vos pots de fleurs avec une solution composée de savon doux et d’eau tiède afin d’éliminer toutes traces potentielles restantes sur ses parois intérieures et extérieures.

N’hésitez pas à changer régulièrement la terre dans laquelle sont plantées vos fleurs (tous les deux ans environ) afin qu’elle conserve sa qualité nutritive optimale au fil du temps. Ce changement peut être accompagné d’un rempotage si nécessaire en fonction de la taille actuelle du contenant par rapport aux dimensions des racines existantes avant cette étape cruciale pour leur développement optimal !

vous pourriez aussi aimer