Sortir sa piscine d’hivernage : La bonne méthode

L’été approche et vous ne savez pas comment remettre en service votre piscine. Il est tout d’abord nécessaire de déterminer votre type d’hivernage. Vous devez ensuite adopter la bonne méthode. Voici nos conseils pour réutiliser l’eau de votre piscine sans souci après l’hiver.

Choisir le bon moment pour sortir sa piscine d’hivernage

La remise en service de votre piscine doit être réalisée au bon moment. Pour que l’eau de la piscine soit prête dès que les beaux jours pointent leur nez, il convient de procéder à sa sortie d’hivernage le plus tôt. Procédez à cette opération dès que la température de l’eau atteint 12 °C.  Si vous disposez d’une piscine au sel, attendez que l’eau atteigne une température de 15 °C. La mi-mars jusqu’à fin avril est la meilleure période pour remettre en route votre piscine. Au-delà de ce délai, les bactéries et les micro-organismes risquent de proliférer. Les premières chaleurs peuvent aussi impliquer des coûts supplémentaires et des opérations complexes.

Lire également : Comment choisir votre serre de jardin ?

Remettre tous les équipements en place

Même avec une couverture d’hivernage, des débris de feuilles et d’insectes peuvent s’accumuler à la surface de l’eau. Il est donc nécessaire de les enlever à l’aide d’une épuisette. Une fois que les impuretés et les saletés seront enlevées, remettez tous les équipements indispensables que vous avez stockés pendant l’hiver à leur place. Buses de refoulement, skimmers, filtre… vous ne devez rien oublier. Vérifiez qu’aucun élément ne présente des fissures. Au besoin, il est préférable de remplacer les équipements défaillants qui risquent d’empêcher votre bassin d’être fonctionnel.

Remettre votre piscine en marche en fonction du type d’hivernage

Pour faciliter la remise en route de votre piscine enterrée ou votre piscine hors-sol, il convient de tenir compte du type d’hivernage effectué. En effet, les étapes sont différentes pour l’hivernage passif et l’hivernage actif.

Lire également : Comment choisir le bois pour sa terrasse ?

Sortir sa piscine d’un hivernage actif

Si vous avez opté pour l’hivernage actif, il vous suffit de réajuster le temps de filtration du local technique.

Sortir sa piscine d’un hivernage passif

Pour remettre votre piscine en route après un hivernage passif, vous devrez respecter les étapes suivantes :

  • Remettre le système de filtration et les filtres en état ;
  • Dégripper la pompe de filtration si besoin ;
  • Mettre la pompe sous tension et programmer une nouvelle heure de filtration ;
  • Contrôler le manomètre du filtre.

Réaliser un nettoyage approfondi

Lorsque vous aurez terminé les étapes précédentes, vous pouvez procéder au nettoyage approfondi du fond du bassin et des parois. Utilisez des produits de traitement de l’eau proposés par des marques reconnues dans le domaine de l’entretien de piscines. Vous pouvez utiliser un aspirateur robot de piscine pour vous débarrasser des amas de saleté. Lorsque vous aurez terminé le nettoyage approfondi, n’oubliez pas de nettoyer la ligne d’eau en faisant descendre son niveau de quelques centimètres, de contrôler le niveau de pH à l’aide par exemple d’un aquacheck et de réaliser un ajustement au besoin. Si vous n’avez pas effectué un traitement de choc avant l’hiver, vous devez le faire avant de recommencer à utiliser votre piscine. Cette opération nécessite l’utilisation de produits de traitement spécifiques comme le chlore, le brome, l’oxygène actif…

Les précautions à prendre avant de sortir sa piscine d’hivernage

Avant de sortir votre piscine d’hivernage, pensez à prendre certaines précautions afin d’assurer un processus sans encombre et garantir une eau propre et saine pour la baignade. Vérifiez attentivement l’état général de la piscine. Inspectez minutieusement les parois, le revêtement, les joints et les équipements tels que la pompe, le filtre ou encore l’éclairage.

Si vous constatez des dégradations ou des fissures importantes, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour effectuer les réparations nécessaires avant de remettre en service votre bassin. Une attention particulière doit aussi être portée aux accessoires tels que l’échelle ou le plongeoir afin de s’assurer qu’ils soient en bon état.

Analysez la qualité de l’eau présente dans votre piscine. Utilisez un kit d’analyse approprié pour mesurer différents paramètres tels que le pH, le taux de chlore ou encore la turbidité. Si ces valeurs sont hors norme, prenez les mesures nécessaires pour rétablir l’équilibre chimique grâce à des produits adaptés.

N’oubliez pas que chaque bassin possède ses spécificités et ses particularités propres à sa filtration. Pensez à consulter attentivement le manuel du fabricant avant toute manipulation sur vos équipements techniques. Respecter scrupuleusement leurs recommandations vous évitera bien des désagréments futurs.

Assurez-vous aussi que toutes les installations électriques liées à votre piscine soient en parfait état de fonctionnement. Vérifiez les câbles, les prises et les disjoncteurs pour prévenir tout risque d’électrocution ou de court-circuit.

Ces précautions avant la sortie de votre piscine d’hivernage vous permettront d’appréhender sereinement la saison estivale et de profiter pleinement des plaisirs aquatiques. N’hésitez pas à prendre le temps nécessaire pour réaliser toutes ces vérifications qui garantiront une tranquillité d’esprit ainsi qu’une eau cristalline dans votre oasis personnel.

Les étapes à suivre pour rétablir l’équilibre de l’eau de sa piscine après l’hivernage

Après avoir réalisé un nettoyage approfondi de votre piscine, il est temps de rétablir l’équilibre de l’eau afin d’assurer une baignade agréable et sécurisée. Pour ce faire, suivez attentivement les étapes suivantes :

Mesurez le pH : Utilisez une trousse d’analyse pour déterminer le niveau de pH dans votre eau. La plage idéale se situe entre 7,2 et 7,6. Si le pH est trop élevé ou trop bas, ajustez-le en utilisant des produits spécifiques.

Contrôlez le taux de chlore : Le chlore est essentiel pour maintenir une eau propre et désinfectée. Vérifiez la concentration de chlore disponible dans votre piscine à l’aide d’une trousse d’analyse appropriée. Si nécessaire, ajoutez du chlore en respectant les dosages recommandés par le fabricant.

Équilibrez les autres paramètres chimiques : Au-delà du pH et du chlore, d’autres paramètres doivent être pris en compte pour garantir une eau saine tels que l’alcalinité totale et la dureté calcique. Veillez à ce que ces valeurs soient aussi correctement équilibrées selon les indications fournies par votre kit d’analyse.

Faites fonctionner la filtration : Une fois tous les paramètres chimiques ajustés, mettez en marche la pompe ainsi que la filtration pendant au moins 24 heures consécutives afin de purifier complètement l’eau de votre piscine.

Vérifiez régulièrement vos équipements techniques : Pendant cette période de redémarrage, vous devez effectuer des vérifications régulières sur votre pompe et votre filtre pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement. Nettoyez les paniers préfiltres et retirez toutes les impuretés qui pourraient obstruer le système.

Ajoutez un produit anti-algues : Pour éviter la prolifération d’algues indésirables, ajoutez un traitement anti-algues recommandé par un professionnel ou disponible dans le commerce. Cela permettra de maintenir l’eau propre et limpide tout au long de la saison.

En suivant ces étapes avec rigueur, vous serez en mesure de rétablir efficacement l’équilibre chimique nécessaire à une eau cristalline et propice à la baignade après l’hivernage de votre piscine. N’oubliez pas que chaque bassin a ses spécificités, donc n’hésitez pas à consulter aussi les conseils du fabricant pour optimiser ce processus.

vous pourriez aussi aimer