Comment protéger le rhododendron en hiver

Les rhododendrons sont parmi les arbustes à fleurs les plus populaires. Ces arbustes offrent un merveilleux spectacle dans n’importe quel jardin, montrant leurs grandes fleurs voyantes. Prisés pour leur beauté, les rhododendrons sont également relativement faciles à entretenir. Une autre caractéristique distincte des rhododendrons est leur capacité à résister à des températures plus basses que la plupart des autres plantes. Toutefois, il leur faut un peu de protection pour survivre en hiver. Consultez alors cet article pour savoir comment prendre soin de cette plante en cette période.

Gardez le sol acide

L’acidité est vitale pour les rhododendrons. Elle aide à garder le sol humide et empêche les racines de se dessécher. Si vous vivez dans une région où le pH est élevé, vous devrez peut-être prendre des mesures pour abaisser le pH de votre sol. Une façon de le faire est d’ajouter de la matière organique. Il peut s’agir d’aiguilles de pin, de compost ou de mousse de tourbe. Vérifiez le niveau de pH du sol et faites les ajustements nécessaires est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour prendre soin de votre rhododendron en hiver.

A lire également : Conseils pour le jardinage de printemps

Arrosage

Il est normal que quelques feuilles tombent de temps en temps. Mais si la plupart des feuilles de votre rhododendron sont fanées, cela pourrait signifier que la plante ne reçoit pas assez d’eau. En général, les rhododendrons doivent être arrosés environ une fois par semaine. Cependant, ils peuvent avoir besoin d’être arrosés plus souvent pendant les mois d’hiver. En effet, les racines sont moins actives et le sol a tendance à se dessécher plus rapidement.

Si vous vivez dans une région très enneigée, vous n’aurez peut-être pas besoin d’arroser votre rhododendron aussi souvent. La fonte des neiges fournira à la plante l’humidité dont elle a besoin. Mais assurez-vous d’avoir un sol bien drainé pour éviter que les racines ne restent dans l’eau.

A voir aussi : Comment faire pour ne plus faire d'apnée du sommeil ?

Faut-il étêter les rhododendrons en hiver ?

C’est en fait une bonne idée d’étêter votre rhododendron pendant les mois d’hiver. Cela encourage une nouvelle croissance au printemps. Retirez délicatement les vieilles fleurs en faisant attention de ne pas abîmer les bourgeons pour l’année prochaine. Vous pouvez utiliser un sécateur ou vos doigts pour pincer les fleurs mortes. Après avoir enlevé les vieilles fleurs, taillez légèrement votre plante pour la façonner et encourager une nouvelle croissance.

Protéger des gelées et des vents d’hiver

Les rhododendrons sont des plantes résistantes, mais ils peuvent tout de même être endommagés par les rigueurs de l’hiver. Pour protéger votre plante des gelées et des vents, recouvrez-la d’un morceau de toile de jute ou d’un autre type de tissu respirant. Assurez-vous que le matériau ne touche pas les feuilles, car cela pourrait causer des dommages. Pensez également à planter votre rhododendron dans un endroit abrité pour le protéger des vents violents.

Paillis

Un peu de paillis aide tant d’espèces différentes à survivre à l’hiver. Il protège les racines des rigueurs de l’hiver. Pour les rhododendrons en particulier, quatre pouces de paille ou d’écorce aideront vos plantes à survivre aux intempéries. Étendez le paillis jusqu’au tronc principal, mais ne les empilez pas contre le tronc lui-même. Laissez un ou deux pouces d’espace ou vous risquez d’introduire une maladie. Étalez le paillis jusqu’à la ligne d’égouttement.

Protéger lors de fortes chutes de neige

Si vous vivez dans un climat doux avec de fortes chutes de neige occasionnelles, vous devriez prévoir un peu de protection pour vos rhododendrons. Cela permettra d’éviter qu’ils ne se cassent. S’il neige régulièrement, vous n’avez rien à faire. Des chutes de neige régulières s’accumulent sur une plante au fil du temps. Ce qui permet aux branches de se plier lentement avec le nouveau poids. Mais de fortes chutes de neige occasionnelles forcent les branches à se plier de façon spectaculaire d’un seul coup. Et cela entraîne des bris.

La protection consiste à jeter une couverture, une toile de jute ou une bâche sur la plante pour fournir une certaine structure lorsque la neige arrive. Mais cette couverture doit être retirée dès que possible après la dissipation des précipitations. Vous pouvez également placer quelques grands bâtons dans la plante pour fournir un soutien à la tente.

vous pourriez aussi aimer