Irrigation goutte à goutte : un système pour économiser l’eau

Depuis de nombreuses années maintenant, une conscience internationale évolue sur les problématiques relatives au réchauffement climatique et au gaspillage de ressource. Avec les vagues de canicules répétitives, des restrictions d’eau ont été mises en place, puisqu’il s’agit de l’une des principales ressources de la planète. Par ailleurs, cette conscience collective s’éveille également face aux réalités du monde agricole. Aussi, les systèmes d’irrigations traditionnels sont fortement compromis. Heureusement, il existe une solution alliant bonne action envers la planète et économie sur la facture. Il s’agit notamment de l’irrigation goutte à goutte. Concrètement, de quoi s’agit-il et quelles sont les spécificités de ce système révolutionnaire ? Les réponses dans cet article.

Les caractéristiques de l’irrigation goutte à goutte

Si vous souhaitez un système d’arrosage adapté à toutes les plantations et qui facilitera vos tâches, l’irrigation goutte à goutte s’avère un dispositif de choix. Également appelée micro-irrigation, elle permet d’arroser le terrain en fonction des besoins spécifiques de chaque plantation. L’irrigation se fait à partir de tuyaux à la surface ou enterrés, notamment avec une pression d’eau relativement lente et sans agression. Configurable, afin de s’adapter à tous les terrains et toutes les régions, l’irrigation goutte à goutte est relativement discrète, puisqu’elle se matérialise par des tuyaux situés à proximité des plantes. Pour délivrer la bonne quantité d’eau à chaque plantation, elle est trouée à des emplacements spécifiques. D’ailleurs, si vous ne souhaitez plus utiliser un tuyau d’arrosage classique et économiser, vous pourrez intégrer un programmateur. Ce dernier vous permettra d’indiquer la fréquence et la durée de l’arrosage en amont.

A découvrir également : Quelle hauteur pour un carport ?

Les plantes adaptées à l’irrigation goutte à goutte

L’irrigation goutte à goutte est un système d’arrosage qui facilite grandement le travail dans de nombreux cas. En effet, il s’agit d’un dispositif confortable et pratique si vous avez des potagers, des massifs, des plantes d’intérieurs, des plantes sur les balcons et des cultures en serre. Il est cependant important de préciser que la micro-irrigation n’est pas la meilleure solution pour les grandes pelouses.

A lire en complément : Comment fixer une planche sur du béton ?

Les avantages notables du système d’irrigation goutte à goutte

Dans le cadre de l’agriculture, mais aussi dans les jardins, l’irrigation goutte à goutte propose de nombreux avantages notables. De plus, il existe plusieurs kits de micro-irrigation, ce qui permet à tous les profils de faire leur premier pas dans ce système.

La micro-irrigation pour faire des économies

La micro-irrigation s’avère une façon particulièrement efficace d’économiser de l’eau et de limiter la facture. De plus, vous prendrez mieux soin de vos plantes en optant pour ce système d’irrigation. En effet, les plantations auront des doses de nutriments et d’eau adaptées à leur besoin. À titre de comparaison, seuls 20 à 50 % de l’eau distribuée à partir d’un arrosoir classique arrive réellement à vos plantes, tandis que près de 90 % de l’eau issue de la micro-irrigation leur parviendra. Cela, puisque l’irrigation goutte à goutte distribue l’eau à basse pression, de façon lente et régulière, ce qui permet au sol et aux plantes d’absorber au fur et à mesure. D’ailleurs, la micro-irrigation est déjà la norme dans les régions affichant un climat relativement chaud. Cela est dû au haut niveau d’évaporation d’eau. L’agriculteur peut ainsi faire des économies d’eau de 20 à 30 % en comparaison avec les systèmes d’aspersion classique.

L’automatisation de l’irrigation

Outre le fait de pouvoir faire des économies d’eau, l’irrigation goutte à goutte permet également de faire des économies en ce qui concerne la main-d’œuvre. En effet, avec un programmateur, il est possible d’automatiser le système d’arrosage. Vous pourrez également varier les débits d’eau en fonction du type de culture. En effet, les besoins spécifiques de chaque plante constituent une raison plus que suffisante de varier de débit.

La possibilité d’effectuer un arrosage périodique

En optant pour l’irrigation automatique, vous pourrez effectuer un arrosage périodique. Dans ce contexte, il est possible d’arroser durant la nuit, une période où l’évaporation est moindre. De plus, lors des restrictions d’eau, le système de micro-irrigation fait généralement partie des exceptions. Il est, toutefois, nécessaire de vous renseigner auprès de la municipalité pour connaitre les règles.

La mise en place d’un système d’irrigation goutte à goutte

Avant de penser à l’installation d’un système d’irrigation goutte à goutte, vous devez tenir compte de certains facteurs. Vous devez notamment prévoir les plans et la pression d’eau de votre compteur. Il est également essentiel de considérer la composition du sol et le circuit du tuyau. Si vous n’avez aucune notion sur ces éléments, il est primordial de solliciter un professionnel pour établir le bon diagnostic. Il est également important d’installer le système d’irrigation bien avant la saison estivale pour prévenir les périodes de forte chaleur. De ce fait l’idéal est de commencer le chantier en hiver ou en automne pour utiliser efficacement l’irrigation goutte à goutte à partir du printemps.

vous pourriez aussi aimer