Comment choisir le bois pour sa terrasse ?

Chaque année, dès le retour des premiers rayons du soleil, vous regrettez de ne encore fait construire une terrasse pour profiter belles journées printanières et estivales, pour déjeuner ou dîner dans votre jardin, pour recevoir vos familles et vos amis, pour vivre des moments de détente et de bien-être en plein air. Mais c’est décidé, pour l’année prochaine, votre terrasse sera installée, et par n’importe laquelle : une terrasse en bois. Cela étant dit, il reste un choix essentiel à faire : quel bois choisirez-vous pour les lames et donc le revêtement de votre terrasse ? Voici une série de critères à prendre en compte pour faire un choix adapté à vos envies, à vos besoins et à vos contraintes.

bois, plate-forme, terrasse, humide, il pleut, noir et blanc, bois - matériau, la nature, fermer, journée, mise au point sélective, modèle, personne, en plein air, vue grand angle, banc, siège, sentier, planche, promenade, transport, répétition, texturé, section basse, à la surface, 5K

A lire en complément : Quand fleurit la tanaisie ?

Quels critères prendre en compte pour choisir un bois de terrasse ?

Avant même de s’interroger sur les différents points à étudier avec précision pour sélectionner l’une ou l’autre des essences de bois destinées à la réalisation de terrasse, dressons la liste des principaux facteurs à prendre ne compte. Nous avons retenu 4 points de réflexion majeurs : l’apparence de votre future terrasse, la durabilité de l’installation, le budget alloué à votre projet et enfin, ne l’oublions pas, les éventuels besoins en entretien.

1 – Pensez à l’apparence de votre terrasse

La question esthétique est probablement le premier facteur de réflexion pour les acquéreurs de terrasse, et plus particulièrement pour une terrasse en bois. Et si les acheteurs apprécient autant le bois, c’est pour le caractère naturel par excellence de ce matériau, permettant une intégration parfaite dans le jardin. On peut cependant jouer sur les styles grâce à la grande diversité d’essences.

A voir aussi : Quand debuter la permaculture ?

Il existe en effet une large gamme de teintes avec bois aux teintes classiques, notamment les essences européennes (pin, douglas…), mais aussi des couleurs plus surprenantes : jaunes avec le mélèze, le tatajuba, le garapa ou l’itauba ; rouge avec le padouk ou le cumaru ; brun avec l’ipé ou le mlukulungu, etc. A vous de choisir selon vos goûts, et selon l’esthétique de votre maison ou de vos aménagements de jardin pour conserver une cohérence au jardin.

2 –Anticipez la durée de vie de votre terrasse

Faire construire une terrasse en bois est un réel investissement, et nous le verrons ensuite en abordant la question du budget. De ce fait, il est important d’utiliser ce budget à bon escient en optant pour une terrasse durable, résistante au temps et aux agressions extérieurs, sous peine de devoir réparer, voire renouveler son installation, partiellement ou totalement.

Certaines essences de bois son ainsi reconnues pour leur solidité leur résistance naturelle à l’humidité, aux insectes, aux champignons. Ainsi en est-il par exemple des bois exotiques qui croissent dans des milieux particulièrement humides et se montrent particulièrement durables lorsqu’ils sont utilisés pour réaliser le revêtement d’une terrasse. Plus localement, le pin Douglas ou le mélèze offrent également une bonne résistance et une bonne durabilité. Mais n’oubliez pas qu’un bon entretien de votre terrasse favorisera une durée de vie plus longue.

3 – Une essence de bois en accord avec votre budget terrasse

Question non négligeable, et qui impacte généralement la sélection et les autres critères de choix : le budget. Si la complexité du chantier (surface de la terrasse, configuration du terrain et de la maison…) va évidemment impacter son prix, le choix du bois sera également déterminant.

Vous n’avez que peu de budget pour concrétiser votre projet de terrasse bois ? Il faudra donc opter pour des bois d’entrée de gamme, et notamment le pin. Pour un tarif intermédiaire, le Douglas ou le mélèze seront une bonne solution. Viennent ensuite les bois exotiques avec des variations d’une essence à l’autre. Mais n’oubliez pas que le prix n’est pas du au hasard, il témoigne de la qualité et de la durabilité du bois. Les essences d’entrée de gamme s’abîmeront donc plus vite alors que les bois plus chers seront l’assurance d’une installation résistante dans le temps.

4 – N’oubliez pas l’entretien de votre terrasse en bois

Vous rêvez déjà de prendre un bain-de-soleil ou un apéritif entre amis sur votre future terrasse. Mais n’oubliez pas que votre installation demandera un minimum d’entretien pour conserver sa beauté et sa résistance. En effet, avec le temps le bois peut avoir tendance à griser, il sera alors nécessaire d’appliquer un dégraisant pour lui redonner son éclat d’origine. La protection naturelle ou le traitement du bois peut également avoir tendance à s’estomper avec le temps, il sera donc nécessaire d’appliquer régulièrement un saturateur qui pénétrera le bois en profondeur pour le protéger et le stabiliser.

Mais d’un bois à l’autre, les besoins en entretien ne sont pas les mêmes. Ainsi, les essences de bois exotiques, naturellement plus résistance, demandent généralement moins d’entretien. A l’inverse le pin ou le Douglas demande que l’on intervienne tous les ans ou tous les deux ans.

Le meilleur bois pour votre terrasse dépendra de plusieurs facteurs, notamment de votre budget, du climat dans lequel vous vivez et de la quantité d’entretien que vous êtes prêt à faire. Nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les différents types de bois disponibles et ce qu’il faut prendre en compte pour prendre votre décision et imaginer un aménagement de jardin adapté. En cas de doute pour le choix final du bois pour votre terrasse, n’hésitez pas à demander conseil à un paysagiste ou à un spécialiste du secteur.

vous pourriez aussi aimer