Les fleurs coupées - entretien

Entretenir les fleurs coupées

Etape 1 : le choix des fleurs

La grande majorité des fleurs tiennent presque une semaine. Il existe cependant quelques variétés dont la durée de vie est plus longue (environ 15 jours) : Asters, Campanules, Zinnias…

Pour prolonger au maximum la vie de vos bouquets préférés :

Coupez-les en fin d'après-midi ou en soirée

Eviter de les cueillir par temps de pluie, vous risqueriez de voir apparaître des taches brunes sur les pétales.

Sectionnez les tiges justes au-dessus d'une feuille ou d'une ramification.

La coupe doit être faîte en biseau à l'aide d'un couteau ou d'un sécateur bien aiguisé de manière à obtenir une coupure franche, sans écrasement de tige.

Evitez de prélever des fleurs en plein épanouissement, préférez-les, ouvertes aux 3/4 ou en boutons.

De même, lorsque vous choisissez un bouquet, vérifier qu'il est composé de fleurs à différents stades d'éclosion.

Etape 2 : la conservation des bouquets

Certaines règles simples vous permettront de garder longtemps vos bouquets.

Raccourcissez les tiges à la longueur voulue et placez vos fleurs dans de l'eau tiède dans un vase que vous aurez lavé et débarrasser de toute impureté.

La partie trempant dans l'eau doit correspondre au tiers de la longueur de la tige.

Enlever toutes les feuilles qui risqueraient de stagner dans l'eau.

Eviter d'exposer les fleurs aux courants d'air et au soleil direct.

Changez l'eau tous les jours, en utilisant toujours de l'eau tiède.

Les conservateurs commercialisés peuvent allonger la durée de vie des fleurs de moitié. Il suffit de les diluer dans l'eau du vase et de mélanger avant d'y insérer les fleurs.

Dans ce cas, inutile de changer l'eau tous les jours ; contentez-vous d'ajouter un petit volume d'eau fraîche.

Pour mettre en pratique ces précieux conseils, il ne vous reste plus qu'à choisir votre bouquet !

Les fleurs coupées - les annuelles

Les annuelles pour la fleur coupée

La plupart des fleurs annuelles se prêtent à la confection des compositions florales.

La plupart tiennent presque une semaine et quelques variétés sont plus durables (asters, campanules, coréopsis tagètes et zinnias), elles gardent leur fraîcheur pendant une quinzaine de jours..

On peut même profiter de certaines sous forme de fleurs séchées.

Les espèces à pétiole court sont idéales comme centre de table sur un bloc "Oasis".

C'est le cas des paquerettes (Bellis perennis), des iberis (Iberis umbellata), des pensées (Viola Wittrokiana), des linaires (Linaria maroccana.), des nigelles de Damas (Nigella damascena) des capucines (Tropaeolum majus) ou des oeillets d'Inde (Tagetes patula)

Les annuelles recommandées pour la fleur coupée

Les mufliers (Antirrhinum majus), le souci (calendula officinalis), les reines-marguerites (Callistephus chinensis), les clarkia (Clarkia unguiculata), le coréopsis (Coreopsis tinctiria), les cosmos (Cosmos sulfureus et bipinnatus), Les dalhias (Dalhia x), les delphiniums (Delphinium ajacis), les godeties (Godetia amaena), les gaillardes (Gaillardis pulchella), les tournesols (Helianthus annuus), les cloches d'Irlande (Molucella laevis), et les zinnias (zinnia elegans)

 

Les fleurs coupées - Quand et comment couper les fleurs

Quand et comment couper les fleurs

Pour avoir plus de chances de conserver longtemps des fleurs dans un vase, il faut les couper en fin d'après-midi et même tard en soirée durant les grosses chaleurs. La pression osmotique est à son minimum, ce qui permet aux tiges d'absorber l'eau dès qu'elles y sont plongées.

Il est déconseillé de couper des fleurs lorsqu'il pleut car elles risquent de se couvrir de taches sur les pétales.

Coupez les tiges justes au dessus d'une feuille ou d'une ramification, que vous coupiez en biseau ou à angle droit n'a réellement aucune influence sur la durée des fleurs. Par contre l'écrasement peut nuire à l'absorbation de l'eau, utilisez un couteau ou un sécateur bien aiguisé.

Placez les fleurs dans l'eau tiède (38 à 43 Celsius) aussi rapidement que possible, pas d'eau froide cela ralentit l'absorbation de l'eau.

Placez la base des tiges de pavots, Dalhia et d'euphorbes un cour instant dans l'eau bouillante ou un bref instant au-dessus d'une flamme, pour empêcher la coagulation de la sève

 

À quel stade couper les fleurs

Presque toutes les fleurs doivent être cueillies avant leur plein épanouissement, quant les boutons sont à moitié ou aux trois quarts ouverts.

Pour celles dont les inflorescences forment un bouquet, tels les œillets de poètes, les thlaspis, les lathyrus, les giroflées, les pieds d'alouettes et les mufliers, cueillez les bouquets à moitié fleuris.

Les pavots se coupent lorsque le bouton est encore vert et est près de s'ouvrir.

On peut couper les soucis, les centaurées et les chrysanthèmes dès que les pétales commencent à sortir du calice.

Les godeties, les clarkias et les campanules se cueilles presque en boutons.

On peut couper les dahlias, les scabieuses, les cosmos et les thitonias lorsqu’on voit apparaitre la couleur des fleurs, même si elles ne sont pas encore complètement épanouies.

Il faut attendre que les rudbeckies, les asters de Chine, les zinnias et les œillets d'Inde soient complètement fleuris pour pouvoir en faire des bouquets,

Conception du bouquet

Placez les fleurs fraichement cueillies dans l'eau tiède dans une pièce fraîche pendant deux heures pour les acclimater.

Arracher toutes les feuilles qui risqueraient de stagner dans l'eau. Si vous les laissez elles souilleront l'eau en se décomposant, aideront au développement des bactéries qui obstruent les canaux conducteurs des tiges et hâteront la fanaison des fleurs.

Raccourcissez les tiges à la longueur voulue et placez vos fleurs dans de l'eau tiède dans un vase propre.

Changez l'eau à tous les jours, en utilisant toujours de l'eau tiède.

Dans le cas d'utilisation d'un conservateur, il n'est pas nécessaire de changer l'eau, remettez simplement de l'eau tous les jours.

La plupart des moyens pour prolonger la durée des fleurs coupée sont inutiles

L'introduction de cachets d'aspirine dans l'eau n'est pas nocive, mais elle ne sert à rien. Il en est de même pour les pièces de monnaie de cuivre.

Le sucre est plus nocif que bénéfique; il accroît la propagation des bactéries qui obstruent les tiges. La plupart des conservateurs commercialisés maintiennent effectivement les fleurs en vie; en plus d'un sucre énergétique, ils contiennent un antibiotique qui entrave la prolifération des bactéries, un acide qui réduit l'alcalinité de l'eau et empêche la croissance des micro-organismes, des sels métalliques qui maintiennent la coloration des pétales, des inhibiteurs respiratoires qui interrompent le métabolisme des fleurs.

Dans le meilleur des cas, ces produits réussissent à doubler la durée de vie des fleurs.